Actualités

Poème récité par Nadia St-Onge (participante)

Je suis humain vous ne voyez – pas ? Corps en souffrance, troubles de l’audition Des langues pendantes, troubles de la déglutition Je suis humain vous ne voyez – pas ? Dépendant pour tous les actes de la vie courante Je devrais d’après eux être très malheureux… Laissez – moi une place parmi vous, Ne me réduisez-pas à mon handicap Il se voit assez comme cela J’ai des rêves, des désirs comme vous Laissez- moi, rire, pleurer, travailler, Faire les courses au supermarché Voter, gueuler, échanger, aimer Qu’ils gardent leur pitié pour eux le handicap n’est pas une maladie Des fois je me demande, qui de eux ou moi est porteur d’un handicap… Poème inspiré de Lucie (lespoetes.net)